Le questionnaire se divise en une vingtaine de modules, développant trois grands thèmes importants et interconnectés, à l’image de la représentation suivante :


Santé (objective et subjective)

Lors des questions sur le thème de la santé, nous étudions à la fois la santé objective, mais également la santé subjective. Plusieurs aspects sont développés.

Nous nous intéressons dans un premier temps aux « faits courants » : nous observons tant la perception qu’à le répondant de son propre état de santé, mais également les maladies que celui-ci pourrait avoir actuellement ou avoir eu par le passé. Associés de ces possibles maladies, nous nous intéressons également aux prises de médicaments ou à la capacité du répondant à effectuer des tâches quotidiennes. Ce groupe de questions est rassemblé sous le module « santé physique ».

Plusieurs tests physiques agrémentent les résultats de ce module : la force de préhension, le test du souffle et le lever de chaise. Ces deux derniers tests s'invertertissent d'une vague à l'autre

La consommation de soins est étudiée dans le module « soins de santé ». Les questions posées lors de ce module vont du type de praticien visité lors des douze derniers mois (dentiste, etc.) à l’argent dépensé « de la poche » du répondant (sans compter les éventuels remboursements par la mutuelle ou assurance).

A côté de ces questions pratiques sur l’état de santé du répondant, viennent des questions plus spécifiques. Le module « santé mentale », qui s’intéresse à la vie de tous les jours du répondant, a pour vocation de détecter des signes de dépression ou d’angoisse face à certaines assertions. Le module « comportements à risque » s’intéresse à la consommation de tabac et de boisson alcoolisées (les bien dits « non méritoires ») mais également à l’alimentation et à l’activité physique du répondant.

Le module « capacité cognitives » teste la capacité mémorielle du répondant, ainsi que son habilité à manier les chiffres et les mots.

Enfin, le module « gouttes de sang séché » concerne uniquement la vague 6 ET les répondants ayant déjà participé à l'enquête lors d'une vague antérieure. Cette mesure objective, basée sur une analyse en laboratoire, permet de repousser la recherche scientifique d'un cran. En effet, grâce aux gouttes de sang, nous seront en mesure d'en savoir plus sur le développement de maladies qui se produisent très souvent à partir de la mi-vie.

Nos objectifs principaux concernent les maladies cardiovasculaires et les maladies qui sont influencées par le style de vie et les facteurs environnementaux. Dans ce contexte, nous sommes surtout intéressés par mesurer et analyser le niveau à long terme de glycémie (HbA1c), la concentration sanguine de la vitamine D, qui par exemple, peut être le signe d'une supplémentation nutritionnelle inadéquate et augmenter le risque de fractures, le cholestérol total et un groupe de marqueurs (protéine C-réactive (CRP) et des cytokines comme le TNF-a, IL-6 et BDNF) nous indique si, quelque part dans le corps, un processus d'inflammation modérée est en cours.

La collecte des gouttes de sang est très similaire à un test de glycémie - tout comme il est mené par des millions de personnes diabétiques tous les jours: nous allons piquer le bout du doigt avec une petite lancette stérile. Quelques gouttes de sang seront ensuite collectées sur une carte filtre et envoyées à la Biobanque de SHARE, située à l'Institut de santé publique de l'Université du Sud du Danemark à Odense, pour les analyses.


Vie sociale et réseaux sociaux

Tous les aspects de réseaux, que ce soit la composition familiale ou le cercle d’amis, sont étudiés dans les modules du thème de la vie sociale.

Avant le démarrage de tout entretien se déroule l’écran d’identification (ou CV – Coverscreen). Sont rassemblées toutes les informations disponibles sur la composition du ménage et des personnes y résidant « de fait ». Ces informations permettent de distinguer les membres éligibles à un entretien. Les toutes premières questions du questionnaire rassemblent les caractéristiques propres du répondant : éducation, statut marital, nationalité et date de naissance. Elles forment le module « démographie ».

Les enfants sont également une source de données importante, et l’enquête s’y intéresse assez profondément dans le module « enfants » : nombre d’enfants du répondant avec son partenaire actuel ou passé, leur état matrimonial, leur éducation, etc. Plus largement, le module « réseaux sociaux » s’intéresse au cercle d’amis proches et plus spécifiquement aux personnes que le répondant voit le plus souvent, ainsi que la fréquence de ces interactions, que ce soit avec de la famille, des voisins ou des amis. Pour conclure ces questions sur le cercle social plus restreint, quelques questions s’intéressent aux aides apportées ou reçues. Dans le module « entraide et services », nous nous intéressons aux types d’aides apportées ou reçues par le répondant à (ou de la part) de proches.

Pour conclure la série de questions sur le thème de la vie sociale, le module « activités et bien-être » s’intéresse aux activités sociales que pourrait avoir le répondant (bénévolat, inscription à un club de sport, etc.), à quelle fréquence il effectue ces activités et dans quelle mesure il est satisfait par celles-ci.


Emploi et patrimoine

L’ensemble des questions de type économique (emploi, patrimoine et revenus par exemple) sont posées dans les modules suivant que forment le troisième thème de l’enquête : l’emploi et le patrimoine.

Les questions basiques concernant le statut professionnel actuel du répondant (employé, retraité, etc.) et le type de travail exercé actuellement ou par le passé sont posées dans le
module « emploi et pension ». Les revenus associés font également l’objet de quelques questions discrètes. Plus largement, ce module s’intéresse également à la satisfaction dans l’emploi exercé, les horaires effectifs, mais aussi, en cas de retraite, les conditions de la sortie du marché du travail, l’âge de départ, etc.

L’enquête s’intéresse également aux caractéristiques du logement où réside le répondant « de fait » : si le bien est entièrement possédé par le répondant et son éventuel partenaire ou s’il le loue, s’il a dû faire appel à une banque pour l’achat de sa maison, etc. Ces questions sont regroupées dans le module « logement ».

Le module « revenus du ménage » tente de consolider les informations disponibles pour déterminer le revenu du ménage de l’ensemble des membres qui en font partie, y compris ceux qui ne sont pas interrogés dans l’enquête. Ces revenus peuvent être professionnels ou provenir de l’Etat sous forme d’allocations sociales, ou autre. Toujours au niveau du ménage, le module « patrimoine » évalue le patrimoine financier et non financier de l’ensemble du ménage, ainsi que ses dettes.

Le profil de consommation du répondant et du ménage dans son ensemble est étudié dans le module « consommation ». Les questions posées vont des dépenses alimentaires à la consommation d’aliments produits au sein du ménage. Le but de ce module est d’évaluer l’équilibre du budget du ménage.

Les dons ou héritages sont étudiés dans le module « transferts financiers », que ce soit des dons ou héritages reçus ou effectués. Le motif de cette transaction ainsi que son montant sont par ailleurs également demandés.

Enfin, le module « projets » analyse la confiance qu’à l’individu en l’avenir, concernant certains aspects de sa vie : retraite, héritage, espérance de vie, etc. Sur une échelle de 1 à 10, il donne son estimation de la probabilité qu’il parte à la retraite à 65 ans, par exemple.


Les questionnaires

Vous pouvez consulter le questionnaire de chaque vague en version intégrale. En face-à-face, le questionnaire n'est pas le même pour chaque répondant : il change en fonction des réponses données. Les versions ci-dessous ne sont donc pas représentatives du temps passé chez le répondant.

Questionnaire vague 1 (2004-2005)///Questionnaire auto-administré vague 1
Questionnaire vague 2 (2006-2007)///Questionnaire auto-administré vague 2
Questionnaire vague 3 SHARELIFE (2008-2009)
Questionnaire vague 4 (2010-2011)
Questionnaire vague 5

compteur