La collecte des données

L’enquête SHARE s’exécute sur le terrain tous les deux ans, et ce durant 6 à 9 mois.
La vague 6 a démarré le 1er février 2015 et nous espérons la clôturer en juillet de la même année.

Une équipe de 75 enquêteurs sillonnent actuellement les rues de la Fédération Wallonie-Bruxelles à la rencontre de potentiels répondants mais aussi de notre panel de répondants habitués.


L'accès aux données

Les données des vagues 1 à 4 sont disponibles sans frais pour la recherche scientifique. Les données de la vague 5 (2012-2013) seront disponibles pour l'été 2015. Le "SHARE Research Data Center" respecte les critères du « German Data Forum » (RatSWD) en ce qui concerne l’infrastructure de données de recherche.

Ces données sont téléchargeables à partir du site web de CentERdata sous les conditions suivantes :
  1. Les utilisateurs doivent signer une déclaration selon laquelle les données seront utilisées uniquement à des fins scientifiques;
  2. Les données seront disponibles une fois que tous les documents, signés, auront été reçus, par mail ou fax (personne de contact : [Josette Janssen] : Tilburg University, P.O. Box 90153 LE Tilburg, The Netherlands ; e-mail : jjanssen | uvt.nl ; fax : +31 13 466 2764). Les formulaires prévus sont disponibles ici. A la réception de ces documents signés, l’utilisateur recevra un code d’identification, muni d’un mot de passe pour le téléchargement. Ce téléchargement est gratuit. Les utilisateurs sont en droit d’utiliser les données de SHARE à des fins scientifiques aussi longtemps que l’agrémentation est valide. Les codes fournis sont valides pour toute mise à disposition ultérieure de nouvelles données. Si l’utilisateur a perdu son mot de passe, il peut se rendre sur le site de CentERdata. L’adresse e-mail utilisée pour la demande de données doit être la même. Si celle-ci venait à changer, une nouvelle demande doit être formulée.
  3. Les utilisateurs ne sont pas autorisés à copier les données et à les distribuer à des tierces personnes ne faisant pas partie des personnes / institutions autorisées dans la demande écrite d’accès aux données. Les données sont gratuitement fournies par CentERdata pour toute personne en faisant la demande.
  4. Les utilisateurs sont priés de référencer tout article utilisant les données de SHARE à [l’équipe de coordination]. Pour toute publication, il est demandé d’utiliser le disclaimer sous la forme suivante :
  5. “ This paper uses data from SHARE wave 4 release, as of November 30th 2012 or SHARE wave 1 and 2 release 2.5.0, as of May 24th 2011 or SHARELIFE release 1, as of November 24th 2010. The SHARE data collection has been primarily funded by the European Commission through the 5th Framework Programme (project QLK6-CT-2001-00360 in the thematic programme Quality of Life), through the 6th Framework Programme (projects SHARE-I3, RII-CT-2006-062193, COMPARE, CIT5- CT-2005-028857, and SHARELIFE, CIT4-CT-2006-028812) and through the 7th Framework Programme (SHARE-PREP, N° 211909, SHARE-LEAP, N° 227822 and SHARE M4, N° 261982). Additional funding from the U.S. National Institute on Ageing (U01 AG09740-13S2, P01 AG005842, P01 AG08291, P30 AG12815, R21 AG025169, Y1-AG-4553-01, IAG BSR06-11 and OGHA 04-064) and the German Ministry of Education and Research as well from various national sources is gratefully acknowledged (see www.share-project.org for a full list of funding institutions). “
  6. Les utilisateurs enregistrés seront ajoutés à la liste des utilisateurs du projet SHARE. En signant la décharge, l’utilisateur accepte de recevoir des informations sur les mises à jour des données via e-mail.
  7. En cas de doute sur l’utilisation purement scientifique des données par l’utilisateur, le coordinateur décidera de la révocation du mot de passe et si des actions judiciaires seront entreprises à l’encontre de cet utilisateur.


L'utilisation des données

Les fichiers de données sont disponibles en format STATA ou SPSS. Un fichier correspond à un module spécifique de l’enquête.

Le nombre des personnes ayant répondu à certains modules peut varier, selon le fait que le répondant principal vit avec un partenaire ou s’il vit seul. S’il vit seul, le répondant répondra à l’ensemble des modules. Par contre, s’il vit avec un partenaire (en couple au sein du ménage), certains modules ne seront posés qu’à une seule personne de ce ménage.

Trois types de répondants sont distingués au sein d’un ménage :
  1. Le "répondant famille" correspond à la personne ayant répondu en premier dans un couple. Il répond au module « enfants » et au début du module « entraides et services » (SP001-SP017). Il est identifié par la variable « dumfamr »;

  2. Le "répondant ménage" est défini lors du premier entretien individuel. Il répond aux questions concernant le ménage dans son ensemble (modules « logement », « revenus du ménage » et « consommation »).

  3. Le "répondant financier" est défini avant le début du module « démographie » lors du premier entretien individuel. Il répond aux modules « transferts financiers » et « patrimoine ».

Toutes ces informations et bien d’autres encore sur les spécificités de l’enquête sont disponibles dans le Release guide de chaque vague. Voir la documentation à ce sujet.

Il est conseillé d’utiliser la procédure SHARETOM (programme STATA), développée par l’équipe du MEA, qui permet de transformer certaines valeurs associées aux valeurs manquantes en codes qui ne sont pas prises en compte dans les calculs statistiques.

Il existe également des pondérations téléchargeables avec les données de chaque vague. Ils garantissent la représentativité des données dans la population et permet des analyses plus fines.


easySHARE

easySHARE est une base de donnée qui reproupe toutes les vagues de l'enquête dont les données sont disponibles. Elle est simplifiée de sorte à ce qu'elle soit comparable à l'enquête HRS (l'équivalent SHARE aux USA). De plus, elle cible directement les étudiants et chercheurs ayant peu ou pas d'expérience en analyse quantitative de bases de données complexes.

Alors que les données de SHARE sont réparties sur plus de 100 fichiers de données, easySHARE stoque l'information de chaque répondant et de chaque pays sur un seul fichier harmonisé. La complexité des variables couvertes par easySHARE a donc été considérablement réduite. Par contre, plusieurs variables générées (créées à partir des informations disponibles) ont été ajoutées : indices de santé, etc.

Cette base de donnée simplifiée est disponible à chaque utilisateur enregistré.
  • Vous pouvez directement vous informer des spécificités d'easySHARE ici : Release Guide to easySHARE.
  • Plus d'informations sur easySHARE sont disponibles dans le SHARE Working Paper 17-2014 ici.


compteur