La collecte des données

Une équipe d'environ 75 enquêteurs sillonnent durant l'enquête les rues de la Fédération Wallonie-Bruxelles à la rencontre de potentiels répondants mais aussi de notre panel de répondants habitués.

L'enquête SHARE s'exécute tous les deux ans, et ce durant 6 à 9 mois. La prochaine vague, la vague 8, débutera en automne 2019.


L'accès aux données

Les données des vagues 1 à 6 sont disponibles sans frais pour la recherche scientifique. Les données de la vague 7 (2016-2017) seront disponibles pour l'été 2019. Le "SHARE Research Data Center" respecte les critères du « German Data Forum » (RatSWD) en ce qui concerne l’infrastructure de données de recherche.

Ces données sont téléchargeables à partir du site web de CentERdata sous les conditions reprises sur cette page


L'utilisation des données

Les fichiers de données sont disponibles en format STATA ou SPSS (et R pour easySHARE). Un fichier correspond à un module spécifique de l’enquête.

Le nombre des personnes ayant répondu à certains modules peut varier, selon le fait que le répondant principal vit avec un partenaire ou s’il vit seul. S’il vit seul, le répondant répondra à l’ensemble des modules. Par contre, s’il vit avec un partenaire (en couple au sein du ménage), certains modules ne seront posés qu’à une seule personne de ce ménage.

Trois types de répondants peuvent être distingués au sein d’un ménage :
  1. Le "répondant famille" correspond à la personne ayant répondu en premier dans un couple. Parce qu'il était le premier à répondre, il complète le module « enfants » et le début du module « entraides et services ». Il est identifié par la variable « dumfamr »;

  2. Le "répondant ménage" est défini lors du premier entretien individuel. Il répond aux questions concernant le ménage dans son ensemble (modules « logement », « revenus du ménage » et « consommation »).

  3. Le "répondant financier" est défini vers la fin de l'entretien. Il répond aux modules « transferts financiers » et « patrimoine ».


Ces trois types de répondants peuvent être une seule et même personne, au maximum deux dans le cas d'un couple.

Toutes ces informations et bien d’autres encore sur les spécificités de l’enquête sont disponibles dans une documentation dédiée. Voir la documentation à ce sujet.

Il est conseillé d’utiliser la procédure SHARETOM (programme STATA), développée par l’équipe du MEA, qui permet de transformer certaines valeurs associées aux valeurs manquantes en codes qui ne sont pas prises en compte dans les calculs statistiques.

Il existe également des pondérations téléchargeables avec les données de chaque vague. Elles garantissent la représentativité des données dans la population et permet des analyses plus fines.


easySHARE

easySHARE est une base de donnée qui reproupe toutes les vagues de l'enquête dont les données sont disponibles. Elle est simplifiée de sorte à ce qu'elle soit comparable à l'enquête HRS (l'équivalent SHARE aux USA). De plus, elle cible directement les étudiants et chercheurs ayant peu ou pas d'expérience en analyse quantitative de bases de données complexes.

Alors que les données de SHARE sont réparties sur plus de 100 fichiers de données, easySHARE stoque l'information de chaque répondant et de chaque pays sur un seul fichier harmonisé. La complexité des variables couvertes par easySHARE a donc été considérablement réduite. Par contre, plusieurs variables générées (créées à partir des informations disponibles) ont été ajoutées : indices de santé, etc.

Cette base de données simplifiée est disponible pour chaque utilisateur enregistré.
  • Vous pouvez directement vous informer des spécificités d'easySHARE ici : Release Guide to easySHARE.
  • Plus d'informations sur easySHARE sont disponibles dans le SHARE Working Paper 17-2014 ici.


compteur